La solidarité locale continue, initialement par le biais du Centre Communal d’Action Social (CCAS) de chaque Mairie puis par celui du Conseil Général devenu Conseil Départemental.

Des projets sont concrétisés avec d’autres associations :

réveillon offert aux plus démunis avec Tremplin en 1998 à Bourg, vente de solidarité réalisée en 2000 et 2003 avec les associations d’Oyonnax sont les bénéfices financent les vacances des enfants des familles défavorisées ;ramasses et vente avec les jeunes de l’aumônerie de Montrevel, vente délocalisée à Pont de Veyle

Création de nouvelles filières de recyclage : D3E, textile, bois création d’EVIRA et EMRA,

En 2014, Le projet de Recyclerie contribue à faire valoir notre savoir-faire en matière de collecte et de réemploi, au côté notamment des associations TREMPLIN et AINTER SERVICES. Il aura mobilisé de nombreuses heures de travail et de réflexion

Le partenariat augmente et se diversifie au fur et à mesure des années

Les compagnons plus ou moins jeunes sont en rupture de société, peu importe de savoir pourquoi : une des règles et de faire abstraction de leur passé. La vie en communauté n’est pas une vie d’assisté mais une existence d’Homme Debout, valorisée par son travail, récompensée par une allocation. C’est à ce titre que consultés en 2009, les compagnons refusent de percevoir le RSA.
Le compagnon accepte le travail, certaines règles (pas d’alcool). Il est libre de partir dès qu’il le souhaite. La communauté accueillera toujours celui qui frappe à sa porte : c’est sa vocation, sa raison d’être aujourd’hui, demain et nous l’espérons après demain.

Share Button