Emmaüs France lance une Alerte à la solidarité !

Ne les laissons par retourner à la rue !

Depuis maintenant 70 ans, Emmaüs agit partout en France pour accueillir, héberger, et accompagner les plus démunis dans leur réinsertion. Aujourd’hui, la crise sanitaire sans précédent qui frappe notre pays nous a contraints à cesser l’essentiel de nos activités. Tous nos compagnons et toutes les personnes en situation de pauvreté et d’exclusion que nous aidons sont aujourd’hui en danger.

Pour la première fois en 70 ans, Emmaüs fait appel à vous et à votre générosité pour ne pas laisser les plus fragiles, retourner seuls et sans ressources à la rue, face à un virus mortel.

Plus que jamais ils ont besoin de NOUS, mais pour agir chaque jour nous avons besoin de VOUS, de toute urgence.

Ne les laissons pas retourner à la rue

Si notre appel vous parle, aidez-nous en faisant un don sur le site Emmaüs FRANCE

Emmaüs fermé durant le confinement

Le site Emmaüs Servas et la boutique Emmaüs Bourg-en-Bresse fermés au public

Pour le bien de tous, et par respect pour notre pays, ses choix, la santé de chacun…
Les sites Emmaüs Servas et Bourg-en-Bresse seront fermés au public tant que le confinement ne sera pas levé.

“Là où il y a de la vie il y a de l’espoir”

Côté des salariés, des compagnes et compagnons personne n’est malade.
Côté bénévoles, amis, adhérents nous espérons qu’il en est de même.
La vie continue à Emmaüs :
Seuls, les 2 co-responsables se rendent à la communauté.
La communauté organise son activité autour du ménage, des travaux et améliorations possibles en fonction des matériaux disponibles sur place.
Il va de soit que les horaires et l’activité sont aménagés pour respecter à la fois “les distances” et le maintien de la cohésion du groupe.

Ce texte de l’Abbé Pierre comme un encouragement à tenir bon

Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.
Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.
J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés.

Deuxième p’tite récup’ d’Emmaüs à Châtillon

Grâce à la collaboration de la mairie de Châtillon-sur-Chalaronne, quelle réussite encore une fois pour cette deuxième P’tite récup’ d’Emmaüs ! Malgré le froid et le vent qui ont régné en ce samedi 29 février, les donateurs ont été nombreux à affronter les intempéries et ont donné de beaux objets : une table, un fauteuil, des chaises, de beaux vêtements pour enfants, des jouets et de belles peluches, mais également beaucoup de livres, de la vaisselle et des bibelots. Autant de dons solidaires qui feront vivre la communauté des 28 compagnes et compagnons d’Emmaüs à Servas. Les prochaines dates : le samedi 28 mars à Val-Revermont (Treffort) et le samedi 25 avril à Montrevel-en-Bresse, de 9h à 12. On vous attend nombreux !

Chronique radio sur les migrants

Après une chronique sur les compagnons d’Emmaüs, Audrey et Robin, nos deux chers volontaires en service civique réalisent une deuxième chronique sur les migrants. Leur statut et leur situation en France nous sont souvent inconnus ou confus. Il nous arrive même de penser qu’ils profitent du système, qu’ils ne font rien en France, ou qu’ils nous volent notre travail. Ces préjugés sont faux et sont dus à une ignorance du monde migrant pour la plupart d’entre nous. Dans leur chronique, Audrey et Robin interviewent Patrick, un compagnon d’Emmaüs, qui est en situation irrégulière sur le territoire français. Ce dernier se livre de manière simple et naturelle, et offre un témoignage sans tabou sur sa situation en tant que sans-papier en France. Pour découvrir son discours diffusé sur Radio B ce lundi 24 février, cliquez sur le lien ci-après. Bonne écoute !

Un salon de jardin à la communauté

Nous sommes encore au mois de février, mais déjà, les beaux jours se font sentir. Le soleil perce les nuages et réchauffe le visage des compagnons. Bilal, notre compagnon artiste, en profite pour décorer la cour de la communauté… Et il nous réalise un salon de jardin ! Moderne et chic en palettes récupérées, le salon de jardin donne une touche détente et conviviale aux extérieurs d’Emmaüs. Prendre un bain de soleil pendant la pause midi, on adore.

Chronique radio sur les compagnons d’Emmaüs

Nos deux volontaires en service civique sont désormais animateurs d’une chronique radio sur la radio locale Radio B. L’objectif de cette chronique ? Nous faire découvrir des personnes que l’on ne connaît pas, ou peu, et briser nos préjugés. Ce lundi 26 janvier, leur première des six chroniques s’est portée sur les compagnons d’Emmaüs et leur rôle dans la communauté. Notre cher Thierry, chargé de la vente des chaussures, sacs et linge de maison, a répondu à leur interview et explique en détails le fonctionnement de cette fourmilière qu’est la communauté d’Emmaüs. Si vous aussi vous voulez connaître davantage qui sont les compagnes et compagnons d’Emmaüs et effacer les fausses idées que vous pouvez avoir d’eux, alors cliquez sur le lien ci-après. Bonne écoute !