13 février 2017

Démolition des cités d’urgence Abbé Pierre

Par emmaus

[et_pb_section admin_label= »section » transparent_background= »off » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » padding_mobile= »off » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »off » custom_width_px= »1080px » custom_width_percent= »80% » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off » fullwidth= »off » specialty= »off » disabled= »off »][et_pb_row admin_label= »row » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »off » custom_width_px= »1080px » custom_width_percent= »80% » use_custom_gutter= »off » gutter_width= »4″ padding_mobile= »off » allow_player_pause= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_equal= »off » column_padding_mobile= »on » parallax_1= »off » parallax_method_1= »on » parallax_2= »off » parallax_method_2= »on » parallax_3= »off » parallax_method_3= »on » parallax_4= »off » parallax_method_4= »on » disabled= »off »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_image admin_label= »Image » src= »https://emmausbourgservas.org/wp-content/uploads/2017/02/emmaus-article-20170213-2.jpg » alt= »Démolition des cités Abbé Pierre » show_in_lightbox= »off » url_new_window= »off » use_overlay= »off » sticky= »off » align= »center » force_fullwidth= »off » always_center_on_mobile= »on » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid » disabled= »off » animation= »left »]
[/et_pb_image][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_style= »solid » disabled= »off » border_color= »#ffffff »]

Hier après-midi, les cités d’urgence Abbé Pierre aux Vennes à Bourg ont commencé à être démolies.
Ces dix logements d’urgence ont été construits juste après l’appel de l’Abbé Pierre le 1er février 1954. La municipalité de Bourg de l’époque a reçu quelques deniers du Parlement pour construire ces dix maisonnettes qui ne devaient pas durer … Elles ont tenu le coup pendant 60 ans !
Il y a 4 ans, devenues insalubres, elles ont été fermées, les locataires ayant été relogés.
Ce moment émouvant et nostalgique a été l’occasion pour l’association Emmaüs Servas d’émettre un voeu en direction de Monsieur le Maire et de Bourg Habitat : celui « qu’un geste d’intelligence collective puisse lever les obstacles pour conjuguer au présent « un toit pour tous » pour le respect de la dignité de notre société. »

 

Cliquer ici pour visionner le reportage fait par France 3.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Share Button